Lois sur la famille

En ce moment, le débat est en France mais il s’en vient chez nous… on pourrait même croire que le jugement Lola contre Éric (noms fictifs) en Cour Suprême en est la base. Et chez nous aussi, il sera bien davantage question des homosexuels que des femmes qui font pourtant bien plus l’objet de discrimination depuis la nuit des temps.

Autrefois, les hommes qui voulaient vivre entre eux se retrouvaient membres de l’église et ils pouvaient prêcher sans fin, nous donnant des remords et nous accusant de péchés que nous n’avions pas eu le temps de faire ou même de réfléchir. Mais avec le désintérêt de la religion à la suite d’abus de toutes sortes et tout particulièrement sexuels sur les garçons par ces mêmes curés et frères prêcheurs de multiples niveaux, la confiance en la religion s’est ternie.

Maintenant les nouveaux hommes de pouvoir voulant toujours rester entre eux, les femmes risquent plus que jamais l’exclusion totale, sauf pour ne servir que d’utérus, de mères porteuses encore une fois pour remettre leurs petits aux hommes… Mais cela ne revient-il pas à considérer l’utérus comme de la marchandise humaine ?

La loi sur le « mariage pour tous » en France, c’est ça en réalité : le déni de l’être humain chez la femme et chez la mère qui y est englobée sans trop que ça paraisse. À cet égard, voici quelques extraits d’une Intervention de Jean-Pier Delaume-Myard auprès de François Hollande, de la part du Collectif Homovox qui fait entendre la voix des homosexuels qui sont opposés au mariage pour personnes de même sexe :

Le projet de loi ouvrant le mariage pour personnes de même sexe est en réalité l’arbre qui cache la forêt de la PMA et de la GPA.

L’adoption ne doit pas être un médicament pour des personnes de même sexe en mal d’enfants.

Je connais très peu de femmes du XVIème arrondissement qui porterait un enfant pour une autre.

Il est plus urgent, en tant que citoyen à part entière, d’avoir les mêmes droits en matière de santé, de retraite, d’avantages sociaux, de logement…

En fait, la question que l’on devrait se poser est simple : si les droits que réclament les homosexuels sont également et en toutes parts également bénéfiques pour les femmes, qu’elles soient homosexuelles ou hétérosexuelles ou encore asexuelles, alors le projet est juste et équitable. Si le projet n’est bénéfique qu’aux homosexuels sous de beaux discours d’égalité, alors il est davantage question d’ÉGALITÉ, FRATERNITÉ, EXCLUSION.

Liens connexes

http://femmophobie.com/2013/01/21/masculinisme-strateges-et-manoeuvres/

Manif pour tous

« Les femmes ont été traitées comme des citoyennes de seconde classe jusqu’au XXe
siècle. » Derrière l’information officielle 1950-2000

Advertisements

À propos de montreal157

Fondatrice de ServicesMontreal.com en 2002 et auparavant guide chez About.com en 2000, j'écris en ligne depuis 1996.
Cette entrée, publiée dans fraternel-ment, interdictions imposées aux femmes, Mythes et réalités, phobie des femmes, Résilience, est marquée , , , , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

2 réponses à Lois sur la famille

  1. Ping : Manif pour tous | Femmophobie

  2. Ping : Fraternité – Sororité | Femmophobie

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s